Week-end en Normandie #1 : la Pointe du Hoc, Omaha Beach et Étretat

Publié le 20 février 2017 Voyages

Le week-end dernier, nous avons pris la voiture direction la Normandie. Nous avions 2 jours pour découvrir cette région où je n’avais jamais mis les pieds. Voici la première partie de notre week-end en Normandie, où nous avons commencé par la Point du Hoc, Omaha Beach et Étretat.

Au début, je voulais écrire un seul article sur ce week-end et au fur et mesure des lignes, je me suis aperçue que j’avais beaucoup de choses à dire et à montrer sur cette jolie région. Aujourd’hui, je vous dévoile notre premier jour en Normandie. Vous pouvez le remarquer sur les photos, la météo de février nous avait offert un joli ciel gris et un vent maritime plutôt froid (nous avons même eu de la neige !), mais j’ai trouvé que ce temps n’enlevait rien au charme de la Normandie.

La Pointe du Hoc

Les côtes normandes sont malheureusement connues pour son histoire et portent encore des séquelles de la Seconde Guerre mondiale. Lorsque nous arrivons à la Pointe du Hoc, nous remarquons que les bombes ont marqué le sol d’énormes trous et que les bunkers sont toujours présents. D’ailleurs, certains sont éclairés et nous avons pu rentrer dans ces structures en béton enfouit sous le sol. L’ambiance y est glaciale et l’atmosphère silencieuse.

Si l’histoire de la Pointe du Hoc vous intéresse, il y a un musée juste à côté du parking. Mais attention, il est fermé du 16 novembre au 14 février.

Omaha Beach et le cimetière américain de Colleville

À quelques kilomètres de la Pointe du Hoc, se trouve Omaha Beach. Nous avons longé plage et elle nous a paru interminable. Ensuite, nous sommes allés au cimetière américain de Colleville. C’est ici que reposent les corps des courageux soldats américains. C’est un lieu très silencieux et très impressionnant. On y retrouve des croix blanches à perte de vue. Tellement, qu’on distingue mal la fin de cet alignement.

C’est un endroit très bien entretenu, très carré. On remarque une ambiance très militaire, qui malgré tout, rend ce lieu paisible. Comme à la Pointe du Hoc, on peut visiter un musée à l’entrée du cimetière.

Cimetière Américain de Normandie – Colleville-sur-Mer

Étretat

Que serait la Normandie sans ses falaises ? Nous avons terminé la journée en hauteur pour admirer la célèbre falaise d’Étretat. Montez jusqu’à la Chapelle Notre Dame de la garde. D’ici, vous aurez une vue imprenable sur la commune, ses falaises et la mer.

Vous pouvez descendre rejoindre la ville par des escaliers qui se trouvent derrière la chapelle. Vous arriverez sur la plage de galets d’Étretat. Si vous venez en fin de journée et que la nuit commence à tomber, vous pouvez y voir les falaises s’allumer. Un gros avantage, si comme nous, vous pensiez y voir un coucher de soleil mémorable ce soir-là. 

Chapelle Notre-Dame de la Garde – Falaise d’Amont, 76790 Étretat

Le seul point négatif que nous avons trouvé à Étrétat, ce sont ses restaurants et ses bars. Nous voulions y manger le samedi soir et nous n’avons pas réussi à trouver une bonne adresse. Les restaurants étaient très chers et proposaient tous les mêmes menus avec les mêmes photos de présentation (super louche). Nous avons vraiment été déçus sur ce point-là (je vous laisse voir les avis sur les différentes adresses d’Étretat sur FoursquareTripAdvisor et cie, vous comprendrez vite). Au final, nous avons fini dans la voiture à manger une pizza normande trouvée sur la route vers notre gîte. Les conditions n’étaient pas meilleures que dans un restaurant, mais au moins, la pizza était délicieuse !

La Ferme Clatot

Pour ce week-end en Normandie, nous avions envie de tester un autre mode de logement. Habitués au Airbnb et aux hôtels, nous avons recherché sur Booking une maison d’hôte (et un peu aussi, car nous avions décidé de partir au dernier moment). Première expérience pour nous deux et nous avons été agréablement surpris. Tout d’abord par son prix attractif, par le charme de cette ferme en rase campagne (mais avec de la 4G !) et par la rencontre avec les habitants.

Comme vous avez pu le voir sur Twitter ou Instagram, nous nous sommes arrêtés à la Ferme Clatot, tenue par Odile et Jean-Luc. Située à 30 minutes d’Etrerat, la gigantesque maison possède plusieurs chambres. Nous avons séjourné dans une grande chambre avec une décoration très atypique. Des tableaux anciens, des bibelots, beaucoup de plantes vertes et des meubles très rustiques comblaient la grande maison. Ça change beaucoup des appartements ou des chambres à la décoration épurée et ça fait du bien !

Au réveil, un énorme petit-déjeuner nous attendait en bas. Odile avait préparé la grande table avec au menu, du café, du thé ou du lait chaud de la ferme, accompagnés de pain, crêpes et gâteaux faits maison. Un régal ! N’ayant pas pris de vrais repas la veille, nous nous sommes rattrapé avec ce petit-déjeuner très copieux et délicieux.

Avant de partir, nous voulions faire un tour dans l’exploitation des Clatot. Nous avons vraiment apprécié le calme et la tranquillité de cet endroit. Si vous chercher un endroit pour vous reposer, je ne peux que vous conseiller cette ferme.

La ferme Clatot – 108 Rue de la Mare au Leu – 76430 Les Trois-Pierres

J’espère que cette première partie de notre week-end Normandie vous a plu. On se retrouve très vite sur le blog pour la suite, avec la découverte d’Honfleur et de Trouville-Deauville !

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Commentaires
  • Aurore Svetlina

    Ah la normandie ! J’adore Etretat, c’est impressionnant comme endroit 🙂
    Mes parents vont ouvrir une chambre d’hotes, très bientôt dans la région ( la chambre est presque prête !)

  • Marie-Paola

    Comme toi, j’avais été impressionnée par le cimetière americain. Tres belles photos

  • Pingback: Un week-end en Normandie #2 : Honfleur, Trouville et Deauville - Minou le chat()

  • Des pensées au jardin

    les photos sont juste magnifiques !!!