Un week-end à La Rochelle et l’île de Ré

Publié le 27 septembre 2014 Voyages

L’automne vient d’arriver et tout doucement le temps estival laisse place aux jolies couleurs de saison. C’est le moment parfait pour rendre un petit hommage à cet été avec un retour sur nos vacances sur La Rochelle et l’île de Ré !

Avec l’amoureux, nous avons profité d’un week-end prolongé en mai pour faire un petit road-trip en Charente-Maritime. Trois jours que nous avons passé à La Rochelle et l’île de Ré. Nous avons trouvé un chouette studio avec le site Airbnb, parfaitement situé entre le centre de La Rochelle et le pont de l’île de Ré. La région à cette période n’a que des avantages à mes yeux : la foule n’est pas encore là, la nature y est magnifique et les journées sont longues et ensoleillées. Nous n’avons pratiquement pas utilisé la voiture, ici le vélo est roi et pédaler c’est bon pour le bronzage !

La Rochelle

Nous avons commencé par une visite de La Rochelle. J’ai adoré les couleurs et admirer le port si authentique. Nous étions en mai et il faisait déjà très chaud, j’ose à peine imaginer en plein été !

Les ruelles sont idéales pour se rafraîchir et pour regarder les chats à la fenêtre !

Nous avons également fait un tour dans l’incontournable aquarium de La Rochelle, qui est très varié. Nous étions comme des enfants devant chaque espèces aquatiques. Cela faisait des années que je n’étais pas rentrée dans un aquarium, même étant enfant, je n’y allais pas souvent. Outre le fait de voir des animaux enfermé dans un aquarium, j’ai trouvé ce petit moment frais très ludique. Une bonne idée de sortie à faire les jours de pluie.

L’île de Ré

La découverte de l’île s’est déroulée sur 2 jours. Nous avons d’abord visité la première partie en vélo et pour ça la traversée du pont était inévitable (7km, sans s’arrêter s’il vous plait). Le passage est gratuit à pied et à vélo. Sinon en basse saison comptez 8€ et le double en haute saison.

L’île est parfaitement adaptée aux vélos, nous avons pu longer les côtes, traverser les bois et profiter des villages sans être dérangés par les automobiles. Mais autant vous prévenir, un bon vélo avec une bonne selle est plus que nécessaire, sinon bisous le gros mal de fesse le soir..!

Saint Martin en Ré a été notre premier arrêt. C’est une jolie petite ville fortifiée avec un port de plaisance aussi charmant que ses ruelles.

La virée s’est poursuivie vers Le Bois – Plage et pour finir d’une pause/sieste sous les arbres à Sainte Marie de Ré (l’endroit le plus désertique de l’île mais aussi le plus adorable).

Le lendemain nous avons pris la voiture pour faire la seconde partie de l’île : Les Portes en Ré, Saint Clément des baleines (et son phare) et Ars en Ré.

Vous l’avez compris, je suis carrément tombé sous le charme de cette ville et encore plus de cette île. C’était la première fois que je visitais cet endroit et je n’étais pas déçu. Et franchement entre nous, comment ne pas être séduit par les jolies ruelles fleuries de l’île et ce bleu à perte de vue ?

Et si vous n’êtes pas encore séduit, je vous laisse avec ce coucher de soleil capturé sous le pont de l’île de Ré.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à l’épinglez sur Pinterest ! 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Commentaires